14-09-2017 20:45

Player statistic

Statistiques du Match

0
Carton(s) jaune(s)
0
0
Carton(s) rouge(s)
0
0
Drop(s)
0
4
Essai(s)
3
4
Pénalité(s)
1
3
Transformation(s)
2

Additional information

Affluence
7500 Spectateurs.

 

 

Deuxième victoire à La Rabine pour le Rugby Club Vannes ! Pour sa première historique face à Bayonne, le club breton a maîtrisé son sujet tout au long de la partie avec quatre essais marqués contre trois (38-22). Les Vannetais sont provisoirement sixièmes du classement de Pro D2.

 

Quel match de la formation bretonne notamment en première période ! Pourtant surpris par une première pénalité basque dès l'entame, Vannes a très vite récité son rugby avec trois essais marqués en moins de trente minutes par Vosawai (14e), Lutumailagi (22e) et Hickes (30e). Un bonus offensif en poche dès le premier acte que les Bretons perdaient avant la pause après une réaction bayonnaise et deux essais de Jaulhac (37e) et Van Lill (40e+1). Malgré un score large à la mi-temps (28-15), le RCV a été bousculé par l'Aviron en deuxième période. Mais cette domination a été stérile et a laissé Vannes finir en beauté avec un quatrième essai de Payen (74e). La troisième réalisation bayonnaise accordée à Fuster (78e) était anecdotique. C'est bien Vannes qui ce soir intègre le Top 6 de Pro D2 et Bayonne qui rentre bredouille au Pays Basque.

On savait les Bayonnais attendus à Vannes pour ce match d'ouverture de la 5ème journée de Pro D2 mais la vague bretonne a carrément déferlé sur les joueurs basques. Dans un stade de La Rabine chauffé à blanc par les binious et les 8000 spectateurs, les Vannetais ont réalisé une orgie de jeu en première période avec notamment trois essais en quinze minutes dont une réalisation somptueuse de Lutumailagi après un contre de 100m. Malgré un trou d'air en deuxième période, les joueurs de Jean-Noël Spitzer et Wilfrid Lahaye se sont rassurés ce jeudi soir face à un ancien pensionnaire de Top 14. En revanche, l'Aviron a encore montré son mauvais visage à l'extérieur.

 

Toujours pas de solution loin de Jean-Dauger.

 

Le manager général bayonnais, Pierre Berbizier, voulait que ce match soit celui de la confirmation après la prometteuse victoire bonifiée contre Dax (51-15), c'est manqué. Si pour sa deuxième saison seulement chez les pros, Vannes n'a plus rien d'un promu, les Bayonnais ont véritablement tendu la joue pour se faire battre notamment dans le premier acte. Trop d'errances en défense, trop de fautes de main et surtout trop d'indiscipline que les Bretons ont puni à chaque fois. Les joueurs basques n'ont longtemps pas été invités à la communion bretonne malgré une réaction, stérile au tableau d'affichage, en deuxième période.

L'Aviron Bayonnais n'a toujours pas trouvé la solution en dehors de ses terres et rentre pour la troisième fois sans point au Pays Basque. Un constat d'impuissance à l'extérieur qu'il va falloir gommer pour espérer atteindre les hauteurs du classement. Tout roule en revanche pour Vannes avec ce deuxième succès à domicile de la saison et onze points grappillés en cinq sorties. Les Bretons s'installent même provisoirement à la sixième place avant de recevoir le voisin basque, Biarritz, vendredi prochain dans leur antre de La Rabine.